Ancêtre du T.G.V                                     

  Le premier train passa à  Libercourt en 1846

B_418_La_gare_de_Libercourt_vers_1909_02_100_JPEG

Le 30 avril 1846, la gare de Libercourt accueillait ses premiers voyageurs du train de la Compagnie des Chemins de Fer du Nord. La station était implantée au lieu-dit " Rouge-Croix " de Carvin, dont Libercourt était alors  hameau, à une cinquantaine de mètres en amont de la gare actuelle.

Il faut savoir que ... " les Carvinois, par pétition, n'avaient pas accordé l'autorisation de passage de la ligne sur leur territoire. Ils prétextèrent que leurs animaux, notamment les vaches, qui paissaient dans les champs, auraient peur des trains et des coups de sifflet des locomotives et que, de ce fait, ils auraient beaucoup de travail pour les surveiller" ( M. Hottin). Bien qu'ayant refusé cette station le 6 août 1943, M. Baggio, le maire de Carvin, était satisfait et fier d'avoir le nom de sa ville sur la 29ème station du chemin de fer allant de Paris à la frontière belge.

Train_en_gare_de_Libercourt_01_100_JPEG

Oignies, par contre, avait déjà demandé en 1843 l'implantation d'une station au lieu-dit "l'Empire". Aussi, quand en septembre 1846, M. Baggio appuyé par M. Delebecque député, demande un tracé direct depuis le centre de Carvin jusqu'à la "Rouge-Croix", le maire de Oignies fait appel à Mme veuve Henriette De Clercq propriétaire du château  de sa commune pour intervenir.                                                                                                                    S'en suivit une épreuve de force avec transaction à l'issue de laquelle, le 26 septembre 1847, la station fut maintenue au hameau de Libercourt. Enfin après avoir eu différents noms, le 1er Mai 1884, "Libercourt" est mentionnée  comme gare dans les horaires d'été du Chemin de Fer du Nord.

C'est de cette manière que la gare de Libercourt est restée là  où elle est aujourd'hui et n'a plus changé de nom.