Jean-Baptiste Delobel

Jean Baptiste Delobel est né le 16 août 1852 à Garguetelles, hameau de Li- bercourt. Il y mourut le 19 septembre 1930. Ses parents, petits cultivateurs, lui donnèrent une solide instruction qui fit de lui un géomètre arpenteur. Toutes ses connaissances servirent à la défense des petites gens aux prises, à  cette période, avec l'action féodale (Mme Declerc, châtelaine à Oignies, en était la vivante image). Il lutta pour protester contre l'invasion des lapins de Mme Declerc.                                                                                                                   Il fut l'un des fondateurs du premier syndicat agricole groupant tous les cul- tivateurs de Garguetelles, assez nombreux à cette époque.                       Homme social ayant une intelligence développée, il fit partie des propaga- teurs des idées socialistes.                                                                                         Excellente plume, auteur de nombreuses études sociologiques se rapportant à la région, il fut un polémiste incisif et d'une ironie cinglante avec tous ses adversaires, en particulier ceux qui exploitaient la classe ouvrière. Célibataire, il a vécu avec sa soeur. A sa mort, il fit un legs à la commune de Carvin-Libercourt : une parcelle de terrain qui a permis de construire le pre- mier groupe d'H L M de Libercourt.                                                                       Pour ces raisons et en reconnaissance à sa mémoire, le Conseil Municipal a décidé, à l'unanimité, de donner son nom à la rue qui part de la gare de Libercourt et va jusqu'au haut de Garguetelles en passant devant la première cité d'H L M de la ville.